Accueil FARM
Abonnez-vous : Abonnement/Subscribe Facebook rss

Accueil > Thématiques > Gestion de l’eau

Réseau des irrigants méditerranéens : bilan d’une expérience pilote de formation professionnelle

La mise en place d’une gestion de l’eau d’irrigation plus économe dans le cadre d’un renforcement des filières représente un enjeu clé pour la sécurité alimentaire au Maghreb. Le projet pilote de Réseau des irrigants méditerranéens (RIM) a pour vocation d’expérimenter des formations professionnelles sur ces thèmes au bénéfice de groupements paysans de l’agriculture familiale. Un rapport de la collection « Champs d’acteurs » présente comment les méthodes pédagogiques innovantes mises en œuvre peuvent contribuer au renforcement des capacités d’innovation et de coordination de la profession agricole pour une gestion durable de l’eau.

Télécharger le rapport

Imache, A., Lambert, C., Lanau, S., Troy, B., 2011. RIM – Réseau des Irrigants Méditerranéens. Appui aux petites et moyennes exploitations agricoles au Maghreb : bilan d’une expérience de formation professionnelle. Champs d’acteurs 01. Décembre 2011. FARM (pdf, 1,5 Mo)

Le projet RIM est développé par un réseau de partenaires comprenant des organisations professionnelles agricoles au Maghreb et en France, des institutions de recherche et d’enseignement supérieur dans le domaine de l’eau du sud et du nord de la Méditerranée, la Fondation FARM et l’Association Française pour l’Eau, l’Irrigation et le Drainage (AFEID), et des bureaux de conseil spécialisés dans l’animation et les approches participatives concernant les agricultures familiales.

Après une première phase au Maroc en 2008-2009, les formations ont été étendues au Maroc et en Algérie en 2010-2011. Des méthodes pédagogiques innovantes ont été mises en œuvre : diagnostics participatifs pour co-construire et cerner les besoins, mobilisation de formateurs d’horizons variés, prise en charge progressive de l’organisation des formations directement par les organisations de producteurs.

Cette approche, reliant la recherche, l’action et le développement, a permis de renforcer les capacités des petits agriculteurs irrigants pour une gestion collective de l’eau et de venir en appui direct à leurs projets (comme l’irrigation localisée). Elle a favorisé une autonomisation progressive des organisations professionnelles dans la conception et l’organisation des formations, ainsi que le développement de réseaux de coopératives et d’associations d’irrigants au niveau national et régional.

Il apparaît que ces premières réalisations pourraient être développées et étendues à d’autres régions au Maghreb. Elles permettraient ainsi de contribuer au renforcement des capacités d’innovation et de coordination de la profession agricole pour une gestion durable de l’eau, tout en proposant aux politiques publiques des outils d’accompagnement des exploitations petites et moyennes.

Crédits photographiques : Marcel Kuper, Cirad, Hassane Kemmoun, Cap Rural, Idir Tazekrit, ENSA Alger, Amar Imache, Lisode.

Publié le : 11 août 2014

Pied de page Contact Sites Web Plan du site Mentions légales
Footer Version à imprimer recommander