Accueil FARM
Abonnez-vous : Abonnement/Subscribe Facebook rss

Actualités

Communiqué : quelles perspectives pour l’agriculture et l’alimentation en Afrique subsaharienne ?

Illustration

La Fondation pour l’agriculture et la ruralité dans le monde (FARM) a commandé à Bruno Dorin, chercheur du Cirad détaché au Centre de Sciences Humaines de New Delhi, en Inde, une étude visant à éclairer les enjeux agricoles et alimentaires de la transformation structurelle des économies africaines, désormais engagées dans une croissance soutenue.

La fondation FARM recherche son futur Chef de projet « Politiques et Marchés »


Voir l’annonce

N’hésitez pas à diffuser cette annonce à toutes personnes susceptibles d’être intéressées !

Date de clôture des candidatures : 15/03/2015

Jean-Christophe Debar sur RFI, 23 février au Salon de l’agriculture 2015


Jean-Christophe Debar, directeur de FARM, était invité à l’émission RFI « Géopolitique », lundi 23 février au Salon de l’agriculture 2015. Il répondait aux questions de Marie-France Chatin sur l’adaptation des systèmes agricoles au changement climatique, en particulier autour de la Méditerranée et sur le continent africain : l’accès à l’alimentation, une question éminemment politique, voire géopolitique.

Ecouter l’interview :

Séminaire international "Changement climatique et sécurité alimentaire en Méditerranée et en Afrique de l’Ouest", 23 février 2015, Paris


Le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER, France) et le Conseil général du développement agricole (CGDA, Maroc), avec l’appui de l’Agence française de développement (AFD), du Ministère des affaires étrangères et du développement international, et de la fondation FARM, ont consacré la troisième édition du Séminaire international eau et sécurité alimentaire en Méditerranée (SESAME) au thème « Changement climatique et sécurité alimentaire en Méditerranée et en Afrique de l’Ouest : quelles stratégies pour une agriculture, des territoires et une croissance durables ? ».

SESAME 3 s’est tenu à Paris le 23 Février 2015, en marge du Salon international de l’agriculture, avec la participation d’experts et intervenants des pays du pourtour méditerranéen et d’Afrique de l’Ouest.

Voir le diaporama et les présentations

Point de vue de Bernard Fouquet, 20 novembre 2014 "Pour un développement du crédit à l’agriculture : l’option du mutualisme"


La faiblesse du crédit à l’agriculture est un obstacle majeur à la croissance de la production agricole en Afrique. Historiquement, dans les pays industrialisés, les organisations coopératives ont joué un rôle prépondérant dans le développement du financement des exploitations agricoles, grâce à l’adéquation entre les principes mutualistes et la forte décentralisation des décisions de crédit. Au XXème siècle, le Crédit Agricole en France, le Mouvement Desjardins au Québec et le Groupe Rabobank aux Pays-Bas, ont accompagné la restructuration et la modernisation de l’agriculture, dans leurs contextes respectifs, par l’offre de financements adaptés.

Sans succomber à la tentation d’une transposition directe de certains des facteurs qui expliquent le succès des banques coopératives occidentales, Bernard Fouquet, ancien directeur des risques et des contrôles permanents du pôle Caisses régionales de Crédit Agricole, tente néanmoins de s’en inspirer et suggère, dans ce Point de vue publié par FARM, des pistes de progrès possibles du crédit à l’agriculture dans trois pays qu’il a récemment étudiés, le Mali, le Sénégal et la Tunisie. Ses propositions ont été discutées par Dominique Lesaffre, président de l’International Association of Investors in the Social Economy (INAISE) et responsable géographique à la Solidarité internationale pour le développement et l’investissement (SIDI) et Claude Torre, chef de projet, division Agriculture, Ruralité et Biodiversité, de l’Agence française de développement.

Télécharger le Point de vue en français

Diaporama :

Pied de page Contact Sites Web Plan du site Mentions légales